Tout savoir sur le besoin en fonds de roulement (BFR) : calcul, exemple, analyse

Tout Savoir Sur Le Besoin En Fonds De Roulement (BFR) : Calcul, Exemple, Analyse

Le besoin en fonds de roulement (BFR) est un indicateur financier crucial qui reflète la santé économique d’une entreprise. Il représente le capital nécessaire pour couvrir les dépenses courantes et maintenir les opérations quotidiennes sans dépendre de financements externes. Cette introduction vise à démystifier le concept de BFR, en soulignant son importance pour les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs.

Définition du BFR

Le BFR est la différence entre les actifs circulants (tels que les stocks, les créances clients) et les passifs circulants (comme les dettes fournisseurs). Un BFR positif indique que l’entreprise dispose de suffisamment de liquidités pour couvrir ses engagements à court terme, tandis qu’un BFR négatif peut signaler des difficultés financières potentielles.

Importance du BFR pour les entreprises

Une gestion efficace du BFR est essentielle pour assurer la pérennité et le développement de l’entreprise. Un BFR optimisé permet de réduire les besoins de financement, d’améliorer la rentabilité et de renforcer la capacité d’investissement de l’entreprise. En outre, une bonne gestion du BFR contribue à une meilleure relation avec les fournisseurs et les clients, en garantissant le respect des échéances de paiement et en maintenant un niveau de stock optimal.

Dans les sections suivantes, nous explorerons en détail les composantes du BFR, les méthodes de calcul, ainsi que les stratégies pour optimiser et gérer efficacement ce fonds crucial. Comprendre le BFR n’est pas seulement une nécessité comptable, mais un levier stratégique pour la santé financière et le succès à long terme de l’entreprise.

A l’instar du fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement (BFR) dans le business plan est un indicateur très important pour apprécier la structure financière de l’entreprise. Il correspond à un besoin en ressources financières générées par le cycle d’exploitation de l’entreprise.

Rappel : Le prévisionnel financier c’est la partie financière du business plan,  mais le prévisionnel n’est pas un business plan à lui tout seul, en savoir plus

Tout Savoir Sur Le Besoin En Fonds De Roulement (BFR) : Calcul, Exemple, Analyse
Sommaire

Besoin d’aide pour faire votre business plan ou votre prévisionnel ?

Faites appel à un expert pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet.

Business plan PRO  ,  Délais rapides  ,  Tarifs attractifs

Qu’est qu’un besoin en fonds de roulement (BFR) ?

Le besoin en fonds de roulement (BFR) est un décalage de trésorerie généré par le cycle d’exploitation de l’entreprise.

Pour produire des biens et des services destinés à être vendus, l’entreprise engage des dépenses et mobilise sa trésorerie. Ces dépenses seront couvertes par les encaissements lorsque des ventes auront lieu afin de dégager une marge.

Logiquement donc l’entreprise décaisse toujours des fonds dans un premier temps, pour pouvoir s’approvisionner en matières premières, marchandises ou services.

Dans certaines activités, elle est parfois obligée de stocker des produits finis.

C’est donc se décalage de temps entre ses décaissements et ses encaissements qui génère un besoin en fonds de roulement.

Composantes du besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement (BFR) d’une entreprise est principalement constitué de deux catégories d’éléments : les actifs circulants et les passifs circulants. Comprendre ces composantes est essentiel pour analyser et optimiser le BFR.

Les actifs circulants

Les actifs circulants sont les ressources à court terme d’une entreprise, utilisables ou convertibles en liquidités dans un délai d’un an. Ces actifs comprennent principalement :

  • Les stocks : Il s’agit des matières premières, des produits en cours de fabrication et des produits finis. La gestion des stocks est un élément clé, car un stock élevé peut augmenter le BFR, tandis qu’un stock trop faible peut perturber les opérations.
  • Les créances clients : Ce sont les sommes dues par les clients suite à des ventes de biens ou services. Une gestion efficace des créances permet de réduire le délai de recouvrement et d’améliorer la liquidité.

Les passifs circulants

Les passifs circulants représentent les obligations financières qu’une entreprise doit régler dans un délai d’un an. Ces passifs incluent :

  • Les dettes fournisseurs : Ce sont les sommes dues aux fournisseurs pour les achats de biens ou services. Un délai de paiement plus long peut aider à réduire le BFR, mais il est essentiel de maintenir de bonnes relations avec les fournisseurs.
  • Les dettes fiscales et sociales : Il s’agit des impôts, taxes et cotisations sociales à payer. La bonne gestion de ces dettes est importante pour éviter les pénalités et maintenir une image positive de l’entreprise.

En somme, le BFR est l’équilibre entre ces actifs et passifs circulants. Une gestion optimisée de ces composantes permet de maintenir un BFR à un niveau sain, assurant ainsi la stabilité financière et la capacité de l’entreprise à faire face à ses engagements à court terme.

Pourquoi calculer le besoin en fonds de roulement ? : formule de calcul

Le calcul du besoin en fonds de roulement (BFR) est une étape fondamentale pour évaluer la santé financière d’une entreprise. Cette mesure reflète la capacité de l’entreprise à financer ses opérations courantes sans recourir à un financement externe.

Vous devez impérativement estimer votre besoin en fonds de roulement dans votre business plan et votre prévisionnel non seulement dans la phase de lancement ou de reprise de votre entreprise et surtout pour les 3 ou 5 années suivantes. Cela vous permettra de prévoir vos futurs éventuels besoins en financement et surtout anticiper pour que l’entreprise puisse fonctionner sans rupture.

Le BFR est calculé selon la formule suivante :

BFR = (Stocks moyens + Encours moyen Créances clients) – Encours moyen Dettes fournisseurs

Stocks moyens = (stock initial+ stock final) / 2

C’est le montant des stocks moyens nécessaires à l’activité de l’entreprise (matières premières, marchandises, produits finis)

Encours moyen Créances clients = (chiffres d’affaires * délais règlements clients) /365

C’est la moyenne des factures adressées aux clients et non encaissées

Encours moyen Dettes fournisseurs = (dettes fournisseurs * délais règlements fournisseurs) /365

C’est la moyenne des factures reçues des fournisseurs et non décaissées

 

On peut également utilisé une autre formule de calcul ci dessous :

BFR=Actifs Circulants − Passifs Circulants

  • Les actifs circulants incluent les stocks, les créances clients et autres actifs à court terme.
  • Les passifs circulants comprennent les dettes fournisseurs, les dettes fiscales et sociales, et autres passifs à court terme.

Interprétation du besoin en fonds de roulement

Le BFR est positif, cela signifie que les dépenses d’exploitation sont supérieures aux ressources, l’entreprise doit donc trouver une solution de financement à court terme pour financer son besoin (un découvert bancaire, une dette financière à court terme, apport en compte courant d’associés, un fonds de roulement)

Le BFR est égal à 0, c’est une situation d’équilibre, l’entreprise couvre ses dépenses d’exploitation avec ses ressources sans avoir besoin d’un surplus de financement

Le BFR est négatif, c’est la situation idéale, non seulement l’entreprise arrive à couvrir ses besoins avec ses ressources, mais en plus elle va dégager des excédents de trésorerie. C’est par exemple le cas d’une entreprise qui encaisse ses clients immédiatement à la facturation, mais qui dispose d’un délai de règlement fournisseur.

Exemple de calcul besoin en fonds de roulement

Une entreprise réalise un chiffre d’affaires est de 50 000 € HT soit 60 000 € TTC

15000 € HT sont consacrés aux achats (18 000 € TTC) ;

50 % des clients règlent à 30 jours et 50 % à 60 jours ;

40 % des fournisseurs se font payer à 60 jours et 60 % à 30 jours ;

Les stocks de consommables représentent 2 mois d’achats HT ;

Les stocks de produits finis représentent 11 jours de CA HT ;

Nous allons calculer le besoin en fonds de roulement:

Délais règlements clients = (50 % x 30 jours) + (50 % x 60 jours) = 15 jours + 30 jours = 45 jours de CA TTC

En cours moyen Créances clients = 60000€ x 45 jours / 365 jours = 7397,26 €

Stocks de consommables = 15000 € x 2 mois / 12 mois = 2500 €

Stocks de produits finis = 50000€ x 11 jours / 365 jours = 1506,84 €

Délais paiements fournisseurs = (40 % x 60 jours) + (60 % x 30 jours) = 24 jours + 18 jours = 42 jours d’achats TTC

Encours moyen Dettes fournisseurs = 18 000 € x 42 jours / 365 jours = 2071,23 €

BFR = (7397,26 € + 2500 € + 1506,84 €) – 2071,23 € = 9332,87€

1er moisExercice 1 Exercice 2 Exercice 3
12 mois 12 mois 12 mois
Besoins
Stocks0000
Créances clients9998100181205314035
   Créances Clients Services9998100171205214035
Autres Créances1130000
   Créance d'IS0000
   Créance de TVA1129000
TOTAL des besoins11128100181205314035
Ressources
Dettes fournisseurs3403294132963671
   Services extérieurs fixes3403294132963670
Autres dettes25686871109318244
   Dette d'IS255306910182900
   Dette de TVA056171007415344
TOTAL Ressources3659116281439021915
Besoin en fonds de roulement7469-1611-2337-7880
Variation de BFR7469-1611-726-5543

Gestion efficace du besoin en fonds de roulement

La gestion efficace du besoin en fonds de roulement (BFR) est cruciale pour assurer la liquidité, la stabilité financière et la croissance d’une entreprise. Elle implique des stratégies prudentes pour optimiser à la fois les actifs et les passifs circulants. Voici comment une entreprise peut gérer efficacement son BFR.

Stratégies d’optimisation du BFR

  1. Gestion des stocks: Il est essentiel d’équilibrer le niveau de stocks pour éviter à la fois les excès, qui immobilisent des fonds inutilement, et les pénuries, qui peuvent interrompre la production. L’adoption de techniques comme la gestion juste-à-temps peut aider à optimiser les stocks.
  2. Gestion des créances clients: Accélérer le recouvrement des créances peut améliorer la liquidité. Cela peut être réalisé par des remises pour paiement anticipé, une meilleure sélection des clients ou l’utilisation de solutions de financement comme l’affacturage.
  3. Gestion des dettes fournisseurs: Négocier des délais de paiement plus longs avec les fournisseurs peut libérer des liquidités. Cependant, il est important de maintenir de bonnes relations avec les fournisseurs pour assurer la continuité des approvisionnements.
  4. Analyse et surveillance continues: Une surveillance régulière des composantes du BFR permet d’identifier rapidement les domaines à améliorer et de réagir en conséquence.

Rôle de la gestion des stocks et des créances

La gestion des stocks et des créances joue un rôle majeur dans le BFR. Une rotation rapide des stocks et un recouvrement efficace des créances réduisent le BFR, améliorant ainsi la liquidité et la capacité d’investissement de l’entreprise. Des outils de prévision et des systèmes de gestion de l’inventaire et des créances peuvent être d’une grande aide dans cette tâche.

En conclusion, une gestion efficace du BFR est synonyme de maintien d’un équilibre délicat entre liquidité et risque. Elle nécessite une approche stratégique et proactive pour optimiser les actifs circulants tout en gérant judicieusement les passifs. Une telle gestion assure non seulement la stabilité financière, mais aussi un avantage concurrentiel dans un environnement économique en constante évolution.

Impact du BFR sur la santé financière de l'entreprise

Le besoin en fonds de roulement (BFR) a un impact direct et significatif sur la santé financière d’une entreprise. Un BFR bien géré peut être un indicateur de bonne santé financière, tandis qu’un BFR mal géré peut signaler des problèmes sous-jacents.

Analyse des ratios financiers liés au BFR

  1. Ratio de liquidité générale : Ce ratio, calculé comme le rapport entre les actifs circulants et les passifs circulants, donne une indication de la capacité de l’entreprise à couvrir ses dettes à court terme. Un ratio supérieur à 1 indique une bonne liquidité, tandis qu’un ratio inférieur à 1 peut signaler des difficultés potentielles.
  2. Délai moyen de paiement des créances : Ce ratio indique le temps moyen nécessaire pour recouvrer les créances. Un délai plus court est préférable, car il signifie que l’entreprise convertit rapidement ses ventes en liquidités.
  3. Délai moyen de paiement des dettes : Ce ratio mesure le temps moyen pris par l’entreprise pour régler ses dettes. Un délai plus long peut améliorer le BFR, mais il est important de le gérer de manière à ne pas nuire aux relations avec les fournisseurs.

BFR et flux de trésorerie

Un BFR optimisé contribue à un flux de trésorerie sain. Un BFR élevé peut indiquer que l’entreprise immobilise trop de capital en stocks ou qu’elle a des difficultés à recouvrer ses créances, ce qui peut entraîner des problèmes de trésorerie. Inversement, un BFR trop faible peut indiquer une insuffisance de stocks ou une pression excessive sur les clients pour des paiements rapides, ce qui peut affecter les opérations et la satisfaction des clients.

En somme, le BFR est un baromètre de la santé financière d’une entreprise. Une surveillance et une gestion prudentes du BFR permettent de maintenir une liquidité adéquate, de gérer efficacement le capital circulant et d’assurer la stabilité financière à long terme de l’entreprise.

Cas pratiques : Analyse du BFR dans différentes industries

Le besoin en fonds de roulement (BFR) varie significativement d’une industrie à l’autre en raison des différences dans les modèles économiques, les cycles de production et les structures de coûts. Examiner comment le BFR est géré dans différents secteurs peut offrir des perspectives précieuses.

Secteur industriel

Dans le secteur industriel, caractérisé par des cycles de production longs et des investissements importants en stocks, le BFR est généralement élevé. Les entreprises doivent financer des stocks conséquents et faire face à des délais de production et de vente prolongés. Par exemple, dans l’industrie automobile, où les composants doivent être stockés avant l’assemblage, la gestion efficace des stocks et des délais de production est cruciale pour optimiser le BFR.

Secteur des services

En comparaison, dans le secteur des services, le BFR tend à être plus faible. Ce secteur repose moins sur les stocks physiques et davantage sur les ressources humaines et la prestation de services. Par exemple, dans le consulting, les entreprises peuvent avoir des créances clients, mais elles ont peu ou pas de stocks, ce qui se traduit par un BFR relativement bas. La gestion des délais de paiement des clients devient alors un facteur clé.

Impact de la digitalisation

La digitalisation et l’e-commerce ont également un impact sur le BFR. Par exemple, dans le commerce de détail en ligne, bien que la gestion des stocks reste importante, la capacité de vendre et de livrer rapidement les produits peut réduire considérablement les délais de recouvrement des créances, optimisant ainsi le BFR.

Conclusion

Ces cas pratiques illustrent l’importance d’adapter la gestion du BFR aux spécificités de chaque industrie. Une compréhension approfondie des processus opérationnels et des cycles financiers est indispensable pour gérer efficacement le BFR et soutenir la stratégie financière globale de l’entreprise.

Conclusion : Importance stratégique du suivi du BFR

Le besoin en fonds de roulement (BFR) est plus qu’un simple chiffre dans les bilans financiers ; il est un indicateur crucial de la santé et de la viabilité d’une entreprise. Cette conclusion souligne l’importance stratégique du suivi et de la gestion du BFR dans le contexte commercial actuel.

Résumé des points clés

  • Le BFR reflète la capacité d’une entreprise à financer ses opérations courantes sans dépendre de financements externes.
  • Une gestion efficace du BFR implique l’optimisation des actifs et passifs circulants, ce qui peut conduire à une meilleure liquidité et à une plus grande stabilité financière.
  • Les pratiques de gestion du BFR varient considérablement d’un secteur à l’autre, nécessitant une approche adaptée à chaque industrie.

Perspectives futures pour la gestion du BFR

Dans un monde économique en constante évolution, la gestion du BFR reste un défi stratégique majeur. Les entreprises doivent non seulement s’adapter aux conditions changeantes du marché, mais aussi intégrer de nouvelles technologies et pratiques pour optimiser leur BFR. L’analyse des données financières, l’automatisation des processus et une meilleure intégration des chaînes d’approvisionnement sont des leviers potentiels pour une gestion plus efficace du BFR.

Conclusion

En définitive, le BFR n’est pas seulement un paramètre financier à surveiller ; il est un élément central de la stratégie d’entreprise. Une gestion proactive et éclairée du BFR peut contribuer de manière significative à la santé financière d’une entreprise, influençant sa capacité à investir, à innover et à se développer sur le long terme. Le suivi et la gestion du BFR doivent donc être considérés comme des composantes essentielles de la planification stratégique et financière de toute entreprise.

Besoin d’aide pour faire votre business plan ou votre prévisionnel ?

Faites appel à un expert pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet.

Business plan PRO  ,  Délais rapides  ,  Tarifs attractifs

Partager cet article

Inscrivez-vous à notre newsletter

autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Besoin d’aide pour faire votre business plan ou votre prévisionnel ?

Faites appel à un expert pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet.

Business plan PRO  ,  Délais rapides  ,  Tarifs attractifs

En savoir plus sur notre offre