Faire un business plan : Construction, Contenu, Modèle gratuit

business plan et prévisionnel

Besoin d'aide pour faire votre business plan ou votre prévisionnel ?

Faites appel à un expert pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet.

Business plan PRO  ,  Délais rapides  ,  Tarifs attractifs

En savoir plus sur notre offre de business plan

business plan et prévisionnel

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Le Business Plan est dossier incontournable en matière de création d’entreprise. Il va permettre de décrire concrètement votre future activité. Il va vous permettre d’exprimer votre vision. Il est presque toujours exigé par les investisseurs et les banques, pour obtenir des fonds ou des subventions.

Il doit donc être minutieusement élaboré. Ce guide pratique a pour but de vous fournir un maximum d’éléments pour réaliser ce dossier de création d’activité.

Le business plan est un ensemble de documents écrits indispensables pour tout entrepreneur souhaitant se lancer dans une nouvelle activité ou toute entreprise souhaitant se développer.

Le business plan est composé de deux grandes parties :

Une partie rédactionnelle qui comprend grosso modo, la présentation du projet, des fondateurs, du marché et la stratégie globale

Une deuxième partie chiffrée appelée prévisionnel financier établie en règle générale sur 3 ans ou sur 5 ans qui présente les données financières de la future entreprise

L’établissement d’un business plan est de gage de sérieux, il démontre que vous avez étudié votre projet de fond en comble.

Pourquoi faire un business plan ?

Établir un business plan est primordial lorsque vous créez une entreprise ou en cas de reprise.

Il vous permet d’étudier le marché et la concurrence, de bien définir vos services ou vos produits.

Il vous permet de structure vôtre projet, de clarifier vos idées, de mettre par écrit vos hypothèses et de les modifier éventuellement.

Il vous permet de vous rendre compte de vos réels besoins en financement, et de vous assurer de la rentabilité de votre projet.

Il pourra également vous servir de boussole dans vos premières années d’activité, afin de s’assurer que vous avez une gestion optimale.

Qui sont les destinataires du business plan ?

En premier chef, au créateur d’entreprise et à ses associés

Vous vous lancez, et vous avez pleins d’idées qui vous traversent l’esprit, mon projet sera t’il rentable ? quel chiffre d’affaires puis je réaliser ? dans quel délai ? combien dois-je payer d’impôts ? quelle est la concurrence ? est-ce que mon service est adapté au marché ? est-ce que j’ai les compétences requises ? quoi de mieux qu’un business plan pour répondre à ces questions

Aux banquiers

Généralement pour ouvrir un compte afin de déposer votre capital, les banques ont tendance à vous exiger un prévisionnel, c’est également le cas lorsque que vous demandez un découvert de trésorerie ou un prêt bancaire.

Dans le cas d’un prêt bancaire ou un important découvert de trésorerie, les banques vont toujours privilégier un business plan à un prévisionnel uniquement.

Aux potentiels investisseurs

Un investisseur a besoin d’être rassuré avant d’injecter des fonds dans une entreprise. A la création, vous n’avez aucun historique, un business plan lui démontrera que vous êtes sérieux et que vous avez bien étudié votre projet.

Aux bailleurs

Il est de plus en plus difficile de trouver un local ou des bureaux pour votre activité, surtout lorsque vous démarrez. Les bailleurs ne font généralement pas confiance aux entreprises de moins de deux ans d’existence. Vous aurez certainement plus de difficultés à trouver un emplacement au départ, et un business plan pourra être un atout non négligeable qui rassurera votre futur bailleur.

Aux futurs clients et fournisseurs

Vous allez sans doute souhaiter des délais de paiement pour vos factures fournisseurs, ou peut être un nouveau client qui n’est pas rassuré de travailler avec une entreprise naissante.

Comment préparer son business plan ?

Établir un business plan est un sujet très technique et vous avez une multitude de questions à vous poser. En voici quelques-unes :

Sur les financements

Quel sera le montant de mon capital ?

Aurais-je besoin d’un prêt ? si oui essayer d’obtenir une simulation de prêt auprès du banquier.

Ai-je besoin de subvention ?

Devrais-je injecter de l’argent dans la société sur mes fonds propres ?

Sur les recettes et dépenses

Quel sera le montant de mon chiffre d’affaires (journalier, mensuel, annuel)

Quels seront les montants des achats nécessaires pour atteindre le chiffre d’affaires espéré ?

Quels seront les montants des charges externes nécessaires à mon activité ? (Vous devez au préalable lister ces charges comme par exemple le loyer du local, l’abonnement internet et téléphone, le prix du comptable, l’électricité, etc….)

Quels sont les différents taux de taxes à payer ?

Sur les investissements à prévoir

Vous devez lister les investissements nécessaires à votre activité (achat de matériel de cuisine, aménagement local, matériel informatique, achat d’un véhicule, achat d’un fonds de commerce……)

Les charges de personnel

Combien de salariés vais-je embaucher ? quel sera le montant des salaires ainsi que les charges sociales correspondantes ? n’oubliez pas les charges du gérant ou de l’exploitant

Les placements financiers

Vous allez peut-être souscrire à des placements financiers en cas de trésorerie positive, vous pouvez déjà vous renseigner auprès de la banque sur les différents placements qu’ils proposent.

Il est très important de garder à l’esprit que c’est votre projet et non celui de l’expert qui va vous aider à le mettre en forme et à le rédiger. Vous devez donc rechercher un maximum d’informations qui pourront aider à la réalisation du business plan.

Combien Coûte Un Business Plan ?

Encore appelé plan d’affaires, le business plan est un document décrivant les objectifs d’affaires, les méthodes pour atteindre les objectifs fixés, les projections financières qu’une entreprise se doit d’avoir avant de se lancer sur le marché économique. Le business plan est en quelque sorte la feuille de route sur laquelle un entrepreneur se base pour établir son projet entrepreneurial.

C’est la raison pour laquelle son élaboration se doit d’être faite minutieusement et quoi  mieux que de se référer à des professionnels qui par leur vision extérieure au projet permettront de savoir si le projet génèrera des profits ou pas. Ainsi donc, l’on s’interroge sur le prix de l’élaboration d’un business plan.

L’intérêt de l'élaboration d'un business plan

Le business plan permet d’établir la faisabilité d’un projet entrepreneurial. On doit y retrouver l’apport financier, l’étude du marché, la constitution de l’entreprise, la clientèle cible.

Hormis la faisabilité du projet, le business plan permet aux potentiels investisseurs de se projeter dans l’entreprise. Il doit être élaboré dès la naissance de l’idée du projet et s’achève lors de la création d’entreprise. Il n’existe pas une durée précise de son élaboration. Le business plan peut être établi en un mois ou plus tout dépend s’il s’agit d’un profane ou d’un professionnel qui a la charge de son élaboration.

Dans les affaires, le temps c’est de l’argent, voilà pourquoi plusieurs entreprises, start-up préfèrent se tourner vers des experts afin d’établir un business plan moyennant une rémunération.

Coût de l'élaboration d'un busines plan

L’établissement d’un business plan requiert une bonne connaissance en comptabilité et en marketing. Le prix de son élaboration dépend de l’ampleur du projet ; s’il s’agit d’un projet à faible ampleur (alimentation, épicerie, boutique…) le coût sera moins élevé, par contre si le projet est d’une grande ampleur le coût d’élaboration du business plan sera élevé. On retrouve donc des business plan gratuit, à moindre coût, et des business plan onéreux.

Le business plan gratuit

Encore appelé low-cost : le porteur de projet peut décider lui-même d’élaborer son business plan, il devrait alors maitriser les différentes composantes du business plan, la comptabilité, le marketing. Il pourrait glaner sur des sites internet des exemples, mais le risque qu’il encourt est celui de prendre ce travail à la légère et passer à côté des éléments essentiels à l’élaboration du business plan.

Le business plan pas cher

Ici l’élaboration de l’étude de marché du business plan peut être faite par des étudiants en école de commerce ou de marketing sous le contrôle des enseignants moyennant une somme allant de 500 € à 1500 €, et le porteur du projet se chargera d’établir lui-même les autres parties du business plan. Ce travail peut aussi être confié en totalité à un cabinet de conseil ou un cabinet comptable pour des sommes allant de 500 à plusieurs milliers d’euros selon la dimension du projet.

Le business plan onéreux

Il requiert le concours des professionnels (les cabinets marketing), leur forfait pour réaliser un business plan peut aller jusqu’à 8000 €. Certains porteurs de projet proposent une collaboration sur le long terme avec les cabinets marketing afin d’alléger leurs dépenses. Cette collaboration se caractérise par une prise de participation au capital de la future société ou par des royalties.

Les aides pour réaliser le business plan

Certains organismes tels que : APCE (Agence Pour la Création d’Entreprise), l’ANVAR (Agence Nationale de Valorisation de la Recherche), la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement) peuvent apporter leur aide allant jusqu’à 50% du prix du business plan.

Les entreprises sous un dispositif d’incubateurs peuvent également recevoir une aide conséquente de professionnels expérimentés pour la rédaction du business plan

5 erreurs que vous devez éviter dans un business plan

Le Business plan est un document primordial et de grande nécessité pour tout entrepreneur qui se voit comme tel. À cet effet, l’élaboration de celui-ci demande beaucoup de sérieux compte tenu de nombreux objectifs auxquels il répond. C’est pourquoi, on vous a établi une liste de quelques erreurs à éviter dans la rédaction de votre Business plan.

Faites attention à votre écriture du business plan

Ce n’est pas du tout banal, ce n’est pas non plus une tâche très aisée car de nombreux Business plans sont mal écrits et sont incompréhensibles. Des fautes d’orthographe par exemple sont éliminatoires pour certains investisseurs, moins importantes pour d’autres mais toujours est-il que vous donnerez une mauvaise impression de vous. Il n’en demeure pas moins des fautes de grammaires, des répétitions abusives et des phrases à contre sens qui contribueront à remettre en question le sérieux que vous cherchez tant à exprimer et la crédibilité de votre projet. Il est clair que ces erreurs élémentaires peuvent être évitables et rectifiables avant d’être présenter à vos investisseurs ou à votre banquier. À défaut, nous vous conseillons de faire relire votre document par votre entourage ou un professionnel, les principales fautes voire la totalité pourront être corrigées. Vous pourrez utiliser un correcteur automatique lors de votre rédaction afin de rendre votre Business plan mieux compréhensible.

Trop d’information dans votre business plan

Un Business plan trop long est décourageant et ne donnera point envie de le lire. Même si le projet est très intéressant, l’enthousiasme de vos investisseurs sera freiné. Allez-y donc à l’essentiel et expliquez les choses une seule fois de façon à être plus compréhensible. En effet, si votre document est de type Word, nous vous recommandons de ne pas dépasser trente pages et si par contre votre document est de type PowerPoint, nous vous préconisons un maximum de cinquante slides. Tout ceci dans l’ultime but de ne pas perdre votre interlocuteur et pour qu’enfin il ne se lasse pas de vous écouter. L’objectif n’est pas de gonfler inutilement votre document en croyant qu’un grand volume de celui-ci serait à votre avantage et reflétera forcément l’authenticité ou l’originalité de votre projet mais plutôt de privilégier la qualité en étant précis et pertinent dans vos propos.

Justifiez vos hypothèses dans le business plan

 Évitez de rendre votre Business plan plus descriptif que démonstratif. En effet, chaque partie de celui-ci doit être argumentée, justifiée et prouvée sans quoi votre projet ne sera pas crédible et peu étudié. Vous voulez vendre votre projet tout en captivant l’attention de vos investisseurs alors ajoutez-y des chiffres cohérents que ce soit dans la partie financière, dans l’étude de marché ou dans votre stratégie. Montez à quel point votre projet est porteur et pertinent et qu’il en vaut la peine d’être étudié et accepté.

N’abusez pas des graphiques

Vous pouvez utiliser des graphiques dans votre document si vous jugez que cela est nécessaire mais l’abus de ceux-ci n’est pas conseillé. Comme on l’a si bien dit plus haut, c’est une erreur de vouloir rendre votre document très volumineux et descriptif en y ajoutant des éléments sans justification et sans explication. Dans le cas précis où nous sommes, nous vous conseillons d’utiliser des graphiques biens construits au préalable que vous pourrez bien expliquer et bien argumenter. Restez cohérent tout au long de ce processus et évitez de donner l’impression que vous ne maîtriser pas ce que vous faîtes.

Votre business plan doit être sobre

Le Business plan est un document que nous pouvons qualifier de standard car nous retrouvons généralement le même modèle dans plusieurs projets différents. L’idéal pour vous serait de faire une mise en forme de votre document en tenant compte des couleurs qui rappellent votre entreprise tout en évitant l’excès ou le désir de trop en faire. À cet effet, l’utilisation de couleurs douteuses ainsi que des illustrations inadéquates prouvera sans aucun doute votre manque de professionnalisme et de sérieux. Par conséquent, chaque détail compte, rien n’est à prendre à la légère, restez sobre et cohérent dans la mise en page de votre Business plan.

Comment présenter un Business plan à des investisseurs ?

Quels sont les critères importants pour un investisseur ?

Pour tout investisseur, l’initiative même d’investir dans un projet se résume à l’unique condition d’un retour sur investissement intéressant ; car l’objectif de celui-ci est d’obtenir des gains, d’accroître son chiffre d’affaires et non de le faire chuter. Ainsi, ce retour sur investissement pourra s’opérer de deux façons : la première en recevant des dividendes (part de bénéfice attribué à chaque actionnaire de l’entreprise) et la seconde en réalisant une plus-value sur la cession ultérieure de leurs titres. Pour cela, il vous faudra un projet rentable ayant de bonnes perspectives de croissance et une politique de distribution convenable. Dès lors, lorsque vous présenterez votre Business plan, tâchez d’insister sur les paramètres suivants :  le taux de retour sur investissement, le montant de financement, la croissance et la rentabilité de votre projet. À cela n’oubliez pas de toujours rester cohérent et convaincant dans vos propos.

La démarche à suivre après avoir présenté votre Business plan aux investisseurs

À la suite de votre présentation, vous passerez certainement des accords aves des investisseurs potentiels et de longues discussions s’en suivront pour finaliser votre partenariat. En effet, ces accords porteront sur le projet et les conditions de participation et d’engagement des investisseurs, ainsi ensemble vous discuterez sur certains points essentiels tels que :

  • S’agit-il d’un investissement sur une période à durée déterminée ou pas ? à court terme ou à long terme ?
  • Quel sera la valeur de l’apport des investisseurs ?
  • S’agit-il d’un montant apporté en capital ? Ou d’un montant apporté en compte courant d’associé ?
  • Quels seraient les droits attribués en contrepartie de l’investissement ?
  • Comment s’organise le remboursement ? Y’a-t-il in intérêt ?
  • À partir de quelle année sera récupéré l’investissement et les dividendes ?

Quand vous obtiendrez ces informations, vous pourrez actualiser votre Business plan.

Comment Faire un Business plan en ligne ?

Ici, nous vous présenterons quelques avantages intéressants de l’utilisation d’un Business plan en ligne.

Tout d’abord, l’élaboration de celui-ci sur internet permet de travailler sur votre projet sur n’importe quel appareil connecté (un téléphone, une tablette, un ordinateur), n’importe où et à n’importe quel moment de la journée. Vous avancerez donc à votre rythme ce qui est à votre avantage cependant si vous décidez de léguer cette tâche à un professionnel, vous allez dépendre exclusivement de sa disponibilité, il devra donc respecter le délai que vous vous êtes fixé.    

Ensuite, l’utilisation d’une application en ligne pour réaliser votre Business plan devient une solution d’un point de vue économique car plusieurs d’entre elles permettent de le faire gratuitement. Cela sous-entend que vous êtes capable de le construire intégralement par vous-même et par vos propres moyens.

Enfin, réaliser votre Business plan en ligne vous permettra d’intervenir tout au long de la conception de votre projet, et au fur et à mesure que vous avancerez, vous y apporterez certaines modifications jugées nécessaire par vous-même.

Faire un Business plan PDF

Actuellement, il est difficile de soumettre un projet sous un autre format en dehors du format PDF lorsqu’on veut faire une présentation d’un Business plan ; car ce format est devenu indispensable voir incontournable pour les entrepreneurs. En effet, la plupart des échanges s’effectuent déjà à partir de ce format et pour l’obtenir, vous devez opter pour un logiciel qui vous aidera à l’exporter ou à le télécharger. Une fois téléchargé, et votre document généré et validé, il ne vous reste plus qu’à l’exporter au format PDF. Pour certains, cela peut paraître idiot mais il suffit que votre format soit illisible ou qu’il y ai des bugs ou incompatibilité pour que votre Business plan ne soit pas lu. De ce fait, il sera nécessaire outre vous de faire le bon choix afin de vous éviter de passer un moment désagréable avec vos investisseurs.

Faire un Business plan pour la banque

Contrairement aux investisseurs, la banque vous financera si elle est sûre de la viabilité et de la faisabilité de votre Business plan mais aussi si celui-ci contient peu de risques.

Le contenu d’un Business plan pour la banque

Pour obtenir un financement d’une banque, votre Business plan devra être complet et structurée ; car c’est à travers ce document que votre banquier pourra mieux comprendre le projet, cerner son intérêt économique, son organisation et sa pertinence financière. Dès Lors, le contenu de votre Business plan devra comporter une présentation de votre projet (le marché d’implantation, la clientèle ciblée, l’offre proposée, les partenaires, l’équipe…) et l’analyse financière (le bilan, le tableau de trésorerie, le plan de financement et le compte de résultat) tout en respectant l’horizon des prévisions qui est de trois ans.

Pourquoi votre banquier vous demande un business en tant que créateur de projet ?

La banque étant une structure hiérarchique et fonctionnelle, la décision de financement dans le cadre de votre projet passera par plusieurs personnes notamment le conseiller bancaire, un analyste financier, le directeur de l’agence pour qu’enfin cette décision de collaboration soit effective. La présentation orale à elle seule ne suffit pas et le conseiller n’a pas le pouvoir de décider directement sans l’autorisation des autres personnes sus citées.

La méthode de construction d’un Business plan pour la banque

Nous verrons deux approches à ce niveau : la première du point de vue technique où il vous ai préconisé d’utiliser un logiciel ou une application ceci dans le but de vous aider à structurer votre demande, à ne rien oublier et à rendre en partie votre document complet et présentable. La deuxième quant à elle s’accentue sur la méthodologie à suivre où l’entrepreneur que vous êtes devra élaborer son Business plan étape par étape et de manière progressive car celui-ci ne se fera certainement pas en une seule journée, cela vous demandera donc beaucoup de travail, de l’endurance et énormément de réflexion. Qu’à cela ne tienne, la partie économique sur laquelle vous travaillerez pour enrichir votre document devra comporter les éléments suivants :

  • Une étude de marché : le secteur, les concurrents, les opportunités d’affaires, la clientèle ;
  • L’offre de produits ou services proposés en accord avec les opportunités trouvées ;
  • La stratégie à mettre sur pieds à l’aide des moyens et ressources (matérielles et financières) mobilisés.

La page de garde d'un business plan

C’est la première image de votre business plan. Idéalement, elle doit être le plus sobre possible, sauf si vous avez des talents d’artiste. Elle doit refléter votre entreprise. Elle a uniquement pour but d’informer le lecteur.

Vous pouvez y faire figurer les informations suivantes :

  • L’appellation du document « business plan ou prévisionnel financier »
  • La dénomination de votre entreprise
  • L’adresse physique de l’entreprise
  • Votre logo, si vous en possédez un
  • Votre site internet et votre adresse E-mail
  • Le nom des fondateurs
  • La date d’établissement du document

Il permet de regrouper sur une ou deux pages maximum les points les plus importants de votre Business plan. L’exécutive summary devra permettre au lecteur de se faire une idée claire et rapide de votre projet, d’en comprendre les enjeux et de connaître vos attentes vis-à-vis de lui. Vous devez le rédiger en dernière étape. Il doit contenir les points suivants :

  • l’objectif de votre Business Plan (obtenir des fonds, trouver des partenaires, etc.) Le cas échéant, précisez comment vous allez utiliser les financements (fonds de roulement, investissement matériels / immobilisations, Recherche et développement, etc.) ainsi que la planification de l’utilisation de ces financements.
  • Votre principal secteur d’activité (dans quel marché vous souhaitez progresser et pour quelles raisons, quels sont les facteurs qui le rendent attractifs ? ).
  • Les produits ou les services que vous allez vendre.
  • Votre chiffre d’affaires à ce jour ainsi que l’estimation de chiffres d’affaires et le résultat pour les trois ou cinq prochaines années.
  • Votre clientèle cible (particuliers, entreprises, etc.) et la segmentation de celle-ci (Revenus, âges, tailles, zones géographiques, etc.).
  • Vos avantages par rapport à vos concurrents déjà présents sur le marché (éléments qui vous différencie, qu’est-ce que vous apportez en plus).
  • Les cadres, les responsables du projet et leurs compétences (sont-elles complémentaires ? ).
  • Les opportunités de votre projet ainsi que les risques que vous pourrez encourir.

NB : assurez-vous toujours de rendre compréhensible votre business plan dans sa phase de rédaction. Gardez à l’esprit que celui qui vous lira n’est pas forcément un spécialiste du secteur d’activité comme vous. Par conséquent, votre Busines Plan doit facilement être compris pas tout le monde. Vous devez à tout prix éviter tout vocabulaire trop techniques ou scientifiques. Soyez donc le plus concret possible et éviter les informations inutiles qui n’apporterait rien au projet. Votre lecteur s’intéressera plus aux informations dites stratégiques. Soyez donc factuel ! le but ultime reste de convaincre le lecteur. Idéalement, faites-en sorte que votre Business Plan tienne en 35 pages maximum pour les plus longs.

Le portrait de l’entreprise dans le business plan

Vous devez présenter de façon détaillée l’histoire de l’entreprise et comment a germé l’idée votre projet. Vous devez également présenter et analyser votre situation actuelle vis-à-vis de ce projet.

Relatez aussi précisément que possible les informations concernant les questions suivantes :

  • Quelles seront les adresses du siège social et de vos futurs locaux
  • Quelle statut juridique vous envisagez d’adopter pour votre entreprise ?
  • Quel sera le capital en actions ou en parts sociales de votre entreprise ? au cas où, précisez la valeur des actions ou des parts.
  • Envisagez-vous d’être affilié à un groupe de sociétés, Si oui lequel et pour quelles raisons ?
  • Allez-vous recourir à de la sous-traitante ? Si oui, quelles sont ces sociétés, pourquoi y avoir recours ?
  • Pour les entreprises qui existent déjà, présentez vos résultats récents, et comment ils ont évolué sur les 3 ou 5 exercices précédents.
  • Votre projet a t’il déjà réussi à générer du chiffre d’affaires ? Si oui combien ? veuillez l’exprimer en volume et en argent ?

La question des ressources humaines est cruciale. Vous allez devoir démontrer que vous avez les capacités pour diriger une société, aussi bien en termes de personnel, de management d’entreprise (finance, administratif, marketing, etc.) qu’en termes de gestion technique et de production. C’est pourquoi le but de ce chapitre est de communiquer sur les raisons qui vous ont conduit à constituer votre équipe.

Mettez en avant chaque dirigeant de votre équipe. Pour chacun d’eux, indiquez quelle est son expérience en rapport avec le projet (n’oubliez pas les CV) et établissez un récapitulatif de toues les compétences de votre personnel. Faites le bilan de vos compétences communes : est ce qu’elles sont complémentaires ? existe-t-il des besoins à combler ? Si oui, soyez explicite sur les solutions que vous comptez apporter (recherche de nouvelles compétences ou associés, externalisation auprès d’une entreprise prestataire (sous-traitante par exemple), etc.

Pour chacun de vos futurs salariés, précisez quelle sera son taux d’activité et quelles seront ses tâches. Il sera toujours plus pertinent de créer un organigramme.

En conclusion, votre interlocuteur cherchera dans votre business plan à savoir si vos salariés possèdent toutes les compétences nécessaires à la bonne marche de l’entreprise.

Construire un business model Canvas pour le valoriser son Business plan

Le business model c’est en quelque sorte le modèle économique de l’entreprise. Il décrit comment sera créé la valeur ajoutée dans la future entreprise.

Faire un business model Canvas veut dire élaborer la mode d’emploi de la réussite de l’entreprise.

Qu'est-ce que le business model ?

Le business model nous indique comment la société compte s’y prendre pour générer de l’argent. Le modèle économique doit tenir compte de plusieurs variables qui vont permettre de générer de la valeur. Ce modèle économique doit tenir compte de la concurrence présente sur le marché, il doit être rentable économiquement, il doit satisfaire la demande. La conception du business model doit tenir compte des éléments suivants :

  • Facteurs importants de développement de l’activité (partenaires importants, activités de base, ressources inévitables)
  • La niche commerciale dans laquelle l’entreprise souhaite se positionner
  • La méthode de fonctionnement globale de l’entreprise
  • Les charges les plus importantes qui pèseront sur l’activité
  • La catégorisation du chiffre d’affaires attendu

Quel est l’intérêt de définir un business model canvas ?

Créer son business model vous permettra de modéliser étape par étape comment vous allez générer des revenus. Il permettra de convaincre les associés et les investisseurs de l’intérêt du projet et de sa rentabilité.

Le business model permettra de commencer à matérialiser le projet.

Il permet de délimiter le périmètre d’activité de la société et de son étude de marché, d’affiner la stratégie commerciale, de dresser la liste des éléments nécessaires pour la réalisation du projet et de constater les disponibilités et les manquements.

Faire un business model n’est pas forcément un exercice compliqué, il suffit de suivre une méthode pas à pas.

La méthode Canvas est plébiscitée de nos jours, elle permet de faire la synthèse par un tableau.

Il faut tout de même bien comprendre le mode de fonctionnement du tableau, et savoir quoi mettre dans les cases correspondantes.

Exemple de business model canvas

business model canvas

Vous pouvez télécharger un Business model Canvas à remplir

Rédiger son Business plan : L’étude de marché et ses acteurs

Vous devez connaitre l’environnement de votre marché

L’étude de marché est un une étape primordiale du business plan, car de cette analyse découlera votre stratégie et vos prévisions financières. Vous allez devoir analyser comment est structuré le marché, comment il fonctionne et comment il est organisé. Vous devez tout d’abord regarder le marché globalement, ne réduisez pas tout de suite votre champ d’analyse à votre niche. Le marché global doit bien sûr être en rapport avec votre offre. Relatez l’offre déjà présente après avoir compris son organisation. Listez les barrières à l’entrée sur le marché, comment les acteurs en présence se protègent contre de nouveaux concurrents. Vous pourrez ensuite justifier de l’existence d’un marché pour votre projet.

Gardez à l’esprit que votre business model doit résoudre un problème que vous avez bien identifié.

Soyez très précis dans votre description, n’oubliez pas que vos interlocuteurs ne connaissent pas obligatoirement votre marché.

L’étude de marché dans un business plan peut être divisé en quatre étapes, l’environnement de marché, l’analyse de la demande (clientèle), l’analyse de la concurrence , et l’identification des fournisseurs éventuellement. l’étude de marché peut se révéler chronophage et onéreuse à réaliser, notamment si vous faites une étude de terrain qui va nécessiter de a main d’œuvre. Le plus souvent, une étude documentaire suffit, encore faut-il savoir ou trouver les bonnes informations.

Analyser la demande dans votre étude de marché

C’est une étape importante de l’étude de marché, vous allez devoir convaincre vos lecteurs que vous avez identifiez un voir plusieurs besoins dans un marché donné. Il faudra également expliquer la méthode utilisé pour identifier les besoins en question. Avez-vous pu rentrer en contact avec les acteurs importants en présence ? avez-vous déjà développé une expérience sur ce marché ? vous devez descendre sur le terrain pour vous confronter à la réalité.

Définir votre clientèle cible

A la suite de votre précédente analyse du marché, vous avez pris soin de bien identifier les besoins des clients. Vous allez devoir ensuite segmenter votre clientèle

Un marché donné peut être très volumineux, il faudra donc diviser par catégories les clients en fonction de leurs besoins.

L’objectif de la segmentation client est caractériser les profils de clients qui ont les mêmes besoins dans un marché identique.

C’est en quelque sorte la cartographie des clients qui ont un problème auquel vous apportez une solution.

Vous devez faire attention de ne pas confondre l’utilisateur final au client. Le client est la personne qui déboursera la somme correspondante au produit et qui vous paiera. On pourrait prendre comme exemple le cas d’un parent qui achète un jouet pour son enfant, l’enfant est l’utilisateur final et le parent est le client. Dans le cas ou le client et l’utilisateur sont différents, vous devrez analyser les profils des deux distinctement.

Analysez les entreprises concurrentes et leurs offres

Vous pouvez vous baser sur la concurrence existante sur le marché pour effectuer des comparaisons et établir votre stratégie. Il est donc très important d’identifier comment vous souhaitez vous positionner dans votre domaine d’activité et d’analyser comment se comportent les acteurs qui dominent le marché.

Vous devrez également évaluer vos faiblesses et vos forces comparativement à vos concurrents. Vos atouts vous permettent t’ils de saisir les opportunités ? ou à contrario sont-ils une faiblesse ? vous devrez établir une matrice SWOT (analyse forces, faiblesses, opportunités et menaces) que nous verrons dans un prochain chapitre. Cela vous permettra de mettre en place votre stratégie globale et de vous démarquer des autres offres.

Faite une description précise dans votre business plan de vos concurrents présents sur le marché, vous pouvez les segmenter avec leur dénomination, leurs avantages concurrentiels, leurs positions. Ne vous focalisez pas sur les concurrents de même taille que vous.

N’oubliez pas de prêter une attention au concurrents susceptibles de gagner des parts de marché, anticipez quelle sera leur réaction lorsque vous allez pénétrer le marché. Y’a-t-il un risque que de nouveaux produits ou services qui concurrencent directement les vôtres apparaissent ? est ce que des produits qui peuvent se substituer aux vôtres existent ? quelle réaction allez-vous avoir face aux actions de vos concurrents ? (Ex : baisse de vos prix, rachat de concurrents, innovation) 

Qui sont vos concurrents directs ?

Identifiez et faites une analyse des concurrents qui comblent les mêmes besoins de la clientèle cible avec des offres qui sont similaires aux vôtres

Et pour vos concurrents indirects ?

Faites exactement la même analyse que vous avez fait pour vos concurrents directs. Focalisez vous sur le besoin rempli pour identifier vos concurrents indirects

Pour tous les types de concurrents, il est très important de mettre en avant les éléments qui vous différencient. Cette différenciation de l’offre doit être clairement perçue par le client.

Mettez vous à la place du client, et posez vous la question suivante, face à toutes ces propositions commerciales pourquoi choisirait-il la vôtre ? vous devez donc analyser le comportement d’achat des clients.

analyse pestel business plan société facile

Une analyse PESTEL est un acronyme désignant un outil utilisé pour identifier les forces macro (externes) auxquelles une organisation est confrontée. Les lettres signifient “politique, économique, social, technologique, environnemental et juridique”.

En marketing, avant de pouvoir mettre en œuvre une stratégie ou un plan tactique, il est fondamental de procéder à une analyse de la situation. L’analyse PESTEL en fait partie et doit être répétée à intervalles régulières (au moins tous les 6 mois) pour identifier les changements dans le macro-environnement. Les organisations qui parviennent à suivre et à répondre aux changements du macro-environnement sont capables de se différencier de la concurrence et de créer un avantage concurrentiel.

Examinons chaque élément d’une analyse PESTEL:

Facteurs politiques

Ils déterminent dans quelle mesure le gouvernement et la politique gouvernementale peuvent avoir un impact sur une organisation ou un secteur spécifique. Il s’agit notamment de la politique et de la stabilité politique, ainsi que des politiques commerciales, fiscales et d’imposition.

Facteurs économiques

Ces facteurs ont un impact sur l’économie et ses performances, qui à leur tour ont un impact direct sur l’organisation et sa rentabilité. Ces facteurs comprennent les taux d’intérêt, les taux d’emploi ou de chômage, les coûts des matières premières et les taux de change.

Facteurs sociaux

Ces facteurs se concentrent sur l’environnement social et identifient les tendances émergentes. Ils aident les responsables du marketing à mieux comprendre les besoins et les désirs de leurs clients. Les facteurs comprennent les changements démographiques des familles, les niveaux d’éducation, les tendances culturelles, les changements d’attitude et les changements de style de vie.

Facteurs technologiques

Ces facteurs prennent en compte le taux d’innovation et de développement technologique qui pourrait affecter un marché ou une industrie. Les facteurs peuvent inclure les changements dans la technologie numérique ou mobile, l’automatisation, la recherche et le développement. On a souvent tendance à ne s’intéresser qu’aux développements de la technologie numérique, mais il faut également tenir compte des nouvelles méthodes de distribution, de fabrication et de logistique.

Facteurs environnementaux

Ces facteurs concernent l’influence du milieu environnant et l’impact des aspects écologiques. Avec la montée en puissance de la RSE (responsabilité sociale des entreprises), cet élément prend de plus en plus d’importance. Les facteurs comprennent le climat, les procédures de recyclage, l’empreinte carbone, l’élimination des déchets et la durabilité.

Facteurs juridiques

Une organisation doit comprendre ce qui est légal et autorisé dans les territoires où elle opère. Elle doit également être au courant de tout changement de législation et de l’impact que cela peut avoir sur les opérations commerciales. Les facteurs comprennent la législation sur l’emploi, le droit de la consommation, la santé et la sécurité, la réglementation et les restrictions internationales et commerciales.

Les facteurs politiques et les facteurs juridiques se recoupent, mais la principale différence est que les facteurs politiques sont déterminés par la politique gouvernementale, alors que les facteurs juridiques doivent être respectés.

Une analyse PESTEL permet à une organisation d’identifier les forces externes susceptibles d’avoir un impact sur son marché et d’analyser la manière dont elles peuvent avoir un impact direct sur son activité. Il est important, lorsqu’on entreprend une telle analyse, de ne pas se contenter d’identifier les facteurs qui affectent l’organisation, mais de les évaluer – par exemple, quel impact peuvent-ils avoir sur l’organisation ? Les résultats d’une analyse PESTEL peuvent ensuite être utilisés pour alimenter les opportunités et les menaces dans une analyse SWOT.

Produits et services

Vous allez devoir présenter le plus clairement possible votre offre. Dressez la liste de vos prestations qui répondent aux besoins que vous avez identifiés pour chacun de vos segments de clients cibles et expliquez leurs caractéristiques (gamme, qualité). Mentionnez les forces et faiblesses de vos produits ou services et lister les avantages qu’ils ont sur les produits concurrents.

Néanmoins, éviter de trop fournir des éléments techniques. Vous pourrez les insérer dans une annexe.

Vous pouvez répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont les produits et services que vous comptez commercialiser ?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients de votre service ou votre produit ?
  • Quels sont les éléments décisifs dans l’achat de vos services ou vos produits pour vos clients ?
  • Quelle est sa valeur ajoutée de votre offre ?
  • Avez-vous un produit ou un service qui se démarque des autres ?
  • le succès de votre projet dépend t-il d’un ou plusieurs produits en particulier ? Si oui, pouvez-vous le faire évoluer créer une gamme ?
  • pour chacun des produits ou services de votre offre, veuillez détailler le volume de chiffre d’affaires correspondant
  • Allez-vous offrir une garantie aux clients ? Quelle sera l’organisation du service après-vente ?

La production

  • précisez comment vous allez organiser la production étape après étape ?
  • Qui aura la charge de la production ?
  • Quelles sont les conditions ?
  • Qui vous fournit les matières premières ? avez-vous beaucoup de fournisseurs ?
  • Avez-vous un lien particulier avec l’entreprise en charge de la production ?
  • Pour quelle raison avez-vous choisi cette entreprise ? est ce qu’elle apporte une valeur ajoutée à votre production ?
  • avez-vous déposer des brevets ou votre marque ? Etes-vous propriétaire de votre technologie ?

C’est une ébauche des réponses que vous devez fournir. Vous devez être précis dans la description des taches que vous allez effectuer et celles que vous allez déléguer. Vous devez également expliquer pourquoi vous avez choisi de sous-traiter certains produits ou service et pas d’autres

Faites une liste exhaustive de vos futurs partenaires. Dites clairement à quel stade vous en êtes dans la relation avec les partenaires d’affaires.

Le mix marketing et la politique commerciale du Business plan

L’objectif de votre politique commerciale et marketing est de commercialiser vos produits de façon fluide et optimisé. Au bon prix, à la bonne personne, au bon endroit et au bon moment. Dans cette partie du business plan, vous allez devoir exposer votre stratégie commerciale, définir quels sont vos objectifs de ventes à court, moyen et long terme et expliquer comment vous allez vous y prendre pour les atteindre et convaincre vos clients de recourir à vos produits / services (promotion, communication, etc.). Notamment en termes de Prix, Communication et Distribution.

Politique de prix

  • Quels seront vos prix de ventes pour chacun de vos produits / services ?
  • Sur quel critère avez-vous établi vos prix ? êtes vous bénéficiaire avec ces prix ?
  • Quel méthode allez-vous utiliser pour différencier les prix ?
  • Quelle stratégie de prix allez-vous mettre en place ?
  • Votre politique de prix est-elle en phase avec les comportements d’achats de votre clientèle cible ?
  • Comment politique de communication allez-vous mettre en place ?
  • Quels supports de communication allez-vous utiliser ?
  • pour quels modes de publicités allez-vous opter (publicité internet, mailing, annonces.) ?
  • Quel sera globalement le budget que vous allez consacrer à la publicité ? et comment allez-vous le répartir ?
  • Allez-vous mettre en place des moyens de contrôle de votre politique de communication ?

In fine, gardez à l’esprit que les canaux choisis doivent être en adéquation avec votre clientèle cible

Politique de distribution

Quels sont les canaux de distribution que vous allez utiliser pour atteindre vos objectifs de vente ?

  • Quel sera votre politique de vente ?
    • Canal direct : site Internet par exemple,
    • Canal indirect : revendeurs par exemple.
  • Pour quels canaux de distribution allez-vous opter ?
  • Comment sera structuré votre réseau de vente ?
  • Quels seront vos relations avec vos revendeurs et vos distributeurs ? aurez-vous des rapports de dépendance vis-à-vis d’eux ?
  • Quelles seront les localisations vos distributeurs ?
  • Quelles solutions avez-vous pour motiver vos vendeurs ?
  • Envisagez-vous de multiplier vos points de vente ? Si oui, dans quels délais, dans quelles localisations ? Quels en sont les avantages et inconvénients ?

Recenser Les Moyens et matériels mis en œuvre dans un Business plan

Pour fonctionner correctement dans tous les domaines, aussi bien au niveau de la production, que de l’administration, vous aurez besoin de moyens matériels et humains dans votre entreprise. Vous devrez constamment anticiper l’évolution des moyens de production pour pouvoir être en adéquation avec vos objectifs d’affaires. Vous devrez montrer dans votre business plan que vous avez étudier cette question

Moyens de production

De quels moyens de productions disposez-vous ? Sont-ils à la hauteur de vos ambitions ?

Est-ce que vous prévoyez d’accroitre vos capacités, d’acquérir peut-être des véhicules ? Si oui, mentionnez les devis que vous avez obtenu et les délais de mise en service

Pouvez-vous évaluer vos capacités de production et de stockage de produits finis ?

Locaux et immeubles

Quelle est la localisation de vos moyens de production et de vos services de supports ?

Si vous êtes locataire des murs, vous allez devoir indiquer la durée de votre bail.

Dans le cas où vous êtes propriétaire des murs, veuillez à renseigner les charges (immobilières et financières) de l’immeuble ? est ce que vous envisagez dans l’avenir de vous agrandir et d‘acquérir des nouveaux locaux ?

Est-ce que vous envisagez de louer une partie des locaux ? Si oui, sous quelles conditions ?

Entreprise individuelleEntreprise individuelle à responsabilité limitée
SARLSociété à responsabilité limitée
SASSociété par actions simplifiées
EURLEntreprise unipersonnelle à responsabilité limitée
SASUSociété par action simplifiée unipersonnelle
SCISociété civile immobilière
SASociété anonyme
SNCSociété en nom collectif
SCOPSociété coopérative de production
Associationssociation loi 1901

Analyse des risques: La matrice SWOT dans le Business plan

En phase de lancement du projet, le fondateur pourrait être tenté de minimiser les risques ou oublier des évènements qui pourraient plomber le développement de l’activité. Il est certes important de croire en son projet, c’est d’ailleurs l’un des facteurs qui pourra vous aider à lui donner vie, vous devez néanmoins garder les pieds sur terre quant à la rentabilité. Gardez toujours à l’esprit que toute activité peut comporter des risques. Vous conviendrez donc qu’il est absolument vital d’identifier au mieux les risques que vous êtes susceptible de rencontrer. Vous pouvez vous aider des questions ci-dessous, vous pouvez également utiliser le matrice SWOT, qui va récapituler et analyse vos forces, faiblesses, opportunités et vos menaces.

  • Quels évènements peuvent remettre en cause votre stratégie que vous avez définie dans votre business plan ?
  • Aurez-vous des risques à l’intérieur de votre organisation ?
  • Quels sont les différents risques commerciaux auxquels vous pouvez être confronté ?
  • Anticiper les risques financiers (hausse des tarifs des matières premières ou marchandises, des taux de change, etc.) ?
  • Quels sont les risques exogènes ?
  • Est ce que votre activité en elle-même peut comporter des risques spécifiques ?

Exemple tableau SWOT

Forces

 

Faiblesses

 

Opportunités

Menaces

 

Le but est de cerner les forces et les faiblesses de votre entreprise présentement, ainsi que les opportunités et les menaces qui apparaitront peut-être à l’occasion de votre développement. Ne relevez pas que les éléments qui vous désavantage.

Classer les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces par ordre de priorité.

L’objectif de cet l’exercice à pour but de vous assurer que vous n’êtes pas menacé sur vos points faibles et si vous avez les capacités pour saisir les opportunités. En fin de compte, le tableau SWOT doit vous rassurer qua vous opter pour la stratégie gagnante.

 

Diagnostic Interne

Diagnostic des environnements externes

–    Forces

–    Faiblesses

–    Opportunités

–    Menaces

Vous aurez peut-être des multiples besoins en financement. Vous aurez peut-être besoin de fonds pour investir dans l’acquisition des premières machines, dans l’achat du stock de départ. Est-ce que vous disposerez des finances pour assurer toutes les charges liées aux premiers mois de lancement de votre entreprise ? sinon, votre activité va surement générer un besoin en fonds de roulement qu’il faudra combler. Quel chiffre d’affaires allez-vous réaliser ? combien aurez-vous d’impôts à payer à l’administration fiscale ? l’objectif de la partie chiffrée du business plan qui est le prévisionnel financier sera de répondre à toutes ces questions. Nous allons détailler ci-dessous, les différents tableaux financiers et calculs de ratios qui composent un prévisionnel financier.

Le bilan prévisionnel est le document le plus important du prévisionnel financier, il est impensable de passer à coté de son établissement. Il représente à chaque fin d’exercice, la situation du patrimoine de l’entreprise. Comme pour le compte de résultat prévisionnel, il permet de déterminer le résultat.

Le bilan prévisionnel est divisé en 2 grandes catégories, l’actif et le passif.

L’actif est composé des immobilisations, des créances clients et des disponibilités….

Le passif quant à lui est composé des capitaux propres, des dettes financières, des dettes fournisseurs, fiscales et sociales

business plan : Modèle bilan prévisionnel

L’objectif final du compte du compte de résultat prévisionnel est de mettre en évidence le résultat net de la future entreprise. Soit un bénéfice si les produits sont supérieurs aux charges, soit un déficit dans le cas inverse. C’est l’un des éléments principaux de la partie chiffrée du business plan. Sauf en cas de franchise en base de TVA, les sommes figurantes dans le compte de résultat prévisionnel sont hors taxes, car cette taxe est payée par celui qui consomme le produit ou le service, c’est-à-dire le consommateur final.

Le compte de résultat prévisionnel est découpé en trois cycles (exploitation, financier et exceptionnel)

On peut envisager qu’une entreprise puisse être déficitaire les premières années, l’essentiel est d’avoir des bonnes perspectives.

business plan : Modèle compte de résultat prévisionnel

Il est très important de faire des plans de trésoreries prévisionnelles. Ils sont établis chaque année, et permettront de suivre mois après mois la situation de l’entreprise. Vous pourrez ainsi vous ajuster et solliciter s’il y’a besoin des financements à courts termes comme des découverts pour pouvoir combler un besoin ponctuel. Il est vital d’établir le plan de trésorerie dans votre business plan pour rassurer les investisseurs que vous anticipez les éventuelles difficultés de trésorerie.

business plan : Modèle budget de trésorerie

Habituellement, il est considéré comme un document très important, il permet aux bailleurs de fonds de trancher sur la viabilité financière de la future entreprise. Il répertorie :

  • Les ressources financières pour financer la création et le développement de l’entreprise (le capital social, le compte courant des associées, les emprunts bancaires et la capacité d’autofinancement)
  • Les besoins financiers qui sont les besoins d’investissements et les besoins en fonds de roulement

Les besoins énumérés dans le plan de financement sont des « besoins permanents » et doivent donc être financés par des « ressources permanentes ». Par conséquent, le plan de financement doit toujours afficher un solde positif. Si ce n’est pas le cas, cela signifie seulement que la structure financière de l’entreprise est déséquilibrée et c’est un signal très négatif dans un business plan

business plan : Modèle plan de financement

La capacité d’autofinancement est définie comme la différence entre les produits encaissables et les charges décaissables du compte de résultat à l’exception des charges et des produits exceptionnels sur opération en capital. On appelle « produit encaissable » un compte qui se traduit par des entrées de fonds réelles. Par exemple, la vente ou la production stockée sont des produits encaissables contrairement aux reprises sur provisions ou aux quote-parts des subventions d’investissement virées au résultat de l’exercice (appelés « produits calculés »). De même les « charges décaissables » sont des comptes qui se traduisent par des sorties de fonds effectives. Les achats ou les charges de personnel sont ainsi considérés comme des charges décaissables, ce qui n’est pas le cas des dotations ou de la valeur comptable des éléments d’actifs cédés (que l’on nomme « charges calculées »).

Il existe deux méthodes pour calculer la CAF à partir du compte de résultat.

  • La méthode soustractive (indirecte)

À partir du résultat net après impôt, il s’agit d’éliminer les produits calculés et les charges calculées qui ont été en quelque sorte « comptés en trop ».

  • La méthode additive (directe)

Cette méthode part de l’EBE pour y ajouter la prise en compte des charges décaissables et des produits encaissables afin de compléter le SIG du PCG.

Le seuil de rentabilité nous permet de déterminer précisément à quel moment de l’année l’entreprise sera rentable. On peut calculer le seuil de rentabilité pour un service ou pour un produit. Il permet d’estimer le nombre de produits ou de services à vendre afin de payer les charges. Quand l’entreprise atteint le seuil de rentabilité, on peut estimer que son résultat est nul c’est-à-dire égal à 0, car à ce moment précis, elle a généré assez de chiffres d’affaires pour couvrir les couts..

Les charges fixes sont des dépenses qui n’évoluent pas en fonction du niveau d’activité, contrairement aux charges variables dont l’évolution va suivre le cours du chiffre d’affaires réalisé.

Ce seuil de rentabilité dans le business plan peut aussi être exprimé en jours, on l’appelle dans ce cas, le point mort.

Le point mort correspond à la date à laquelle l’entreprise atteint le chiffre d’affaire considéré. Plus tôt le point mort sera atteint, meilleure sera la situation de la société.

business plan : Modèle Seuil de rentabilité

Le fonds de roulement net global est la partie excédentaire des ressources stables, après financement des emplois stables, qui concourt au financement de l’actif circulant. Il se mesure à partir de la différence entre les ressources stables (permanentes) et la valeur brute des immobilisations (emplois stables).

Plus le FRNG est important (et donc plus l’entreprise dispose de ressources durables en excès), plus l’entreprise peut financer facilement son exploitation. Le FRNG est généralement positif. Si le FRNG est négatif, cela signifie que l’entreprise finance des emplois stables (immobilisations par exemple) à l’aide de ses dettes d’exploitation. En cas de diminution de son volume d’activité, l’entreprise risque alors de ne plus pouvoir financer ses emplois stables et de se retrouver dans une situation critique. Le montant du fonds de roulement dépend des décisions à long terme concernant la politique d’investissement et la politique de financement de l’entreprise. Le fonds de roulement est donc généralement stable sur le court terme. Certaines entreprises peuvent connaître un équilibre financier avec un fonds de roulement négatif (financement d’une partie des actifs immobilisés avec des crédits de court terme).

business plan : Modèle Fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement représente un besoin de financement permanent à court terme né du décalage entre le décaissement des achats et l’encaissement des ventes. Il se calcule par la différence entre d’une part les stocks, les encours et les créances de l’actif circulant et d’autres part les dettes circulantes. Si les besoins de financement de l’actif sont supérieurs aux ressources de financement du passif, il en résulte un besoin net de financement : le BFR. À l’inverse, des ressources de financement excédentaires vont créer une ressource nette de financement. On parle alors de BFR négatif ou d’excédent en fonds de roulement (EFR).

On distingue généralement le besoin en fonds de roulement d’exploitation du besoin en fonds de roulement hors exploitation.

Besoin en fonds de roulement = BFR Exploitation + BFR Hors exploitation

business plan : Modèle Besoin en fonds de roulement

Les salaires, vous devez absolument les budgétiser dans le business plan

Les salaires ainsi que les charges sociales représentent très souvent une part très importante des charges globales dans l’activité d’une entreprise. Si vous pensez devoir embaucher pour développer votre entreprise, il serait pertinent de budgétiser le cout de la masse salariale. Cette évaluation des rémunérations aura également un impact sur votre trésorerie prévisionnelle, car vous imaginez bien qu’il est inenvisageable d’avoir des retards de paiements de salaires

Business plan : Vidéo prévisionnel financier

Pour tous ceux qui veulent mieux comprendre la partie chiffrée du business plan, voici une vidéo du professeur d’économie et gestion Jean FEREY, vous pourrez trouver d’autres vidéos de lui à cette adresse

cette vidéo vous explique plus en détail:

  • le bilan prévisionnel
  • le compte de résultat prévisionnel
  • le plan de trésorerie
  • le seuil de rentabilité
  • le FRNG, BFR et trésorerie
  • la capacité d’autofinancement

Modèle business plan gratuit pdf

Nous mettons à votre disposition ce modèle de business plan au format pdf que vous pouvez télécharger gratuitement afin de vous inspirer dans la rédaction du votre.

Exemple de business plan rédigé

Vous pouvez consulter des exemples de business plan rédigé pour certaines professions. ces exemples sont fournis à titre indicatif et ne correspondent pas au format du business plan fourni par société facile.

Business plan boutique en ligne de bijoux

Boutique en ligne de bijoux

Business plan boucherie

Boucherie

Business plan boisson

Boisson

Business plan barbier

Barbier

Business plan bar

Bar

Business plan bar à vin

Bar à vin

Business plan bar à tapas

Bar à tapas

Business plan bar a salades

Bar a salades

Business plan bar a cocktails

Bar a cocktails

Business plan bar a bières

Bar a bières

Business plan auto-entrepreneur

Auto-entrepreneur

Business plan atelier textile

Atelier textile

Business plan atelier céramique

Atelier céramique

Business plan architecte

Architecte

Business plan application réalité augmentée

Application réalité augmentée

Business plan application mobile

Application mobile

Business plan animalerie

Animalerie

Business plan alimentation générale

Alimentation générale

Business plan agriculture

Agriculture

Business plan agent général assurance

Agent général assurance

Business plan agence web

Agence web

business plan agence recrutement

Cabinet recrutement

Business plan agence matrimoniale

Agence matrimoniale

Business plan agence marketing

Agence marketing

Business plan Agence immobilière

Agence immobilière

Business plan Agence événementielle

Agence événementielle

Business plan agence de voyages

Agence de voyages

business plan agence de communication

Agence marketing

Business plan vente vêtements en ligne

Vente vêtements en ligne

Business plan produits cbd

Produits cbd

Business plan gites chambres hôtes

Gites chambres hôtes

Business plan décoration intérieur

Décoration intérieur

business plan CRYOTHÉRAPIE

CRYOTHÉRAPIE

business plan CRÊPERIE

CRÊPERIE

Business plan crèche

Crèche

Business plan coworking

Coworking

Business plan courtier assurances

Courtier assurances

Business plan cosmétiques

Cosmétiques

Business plan cosmétiques en ligne

Cosmétiques en ligne

Business plan consulting

Consulting

Business plan conseil juridique

Conseil juridique

Business plan construction BTP

Construction BTP

Business plan confiserie

Confiserie

Business plan CONCIERGERIE

CONCIERGERIE

Business plan concept store

Concept store

Business plan coach

Coach

Business plan coach entreprises

Coach entreprises

Business plan club discothèque boite de nuit

Discothèque, boite de nuit

Business plan clinique médicale

Clinique médicale

Business plan centre équestre

Centre équestre

Business plan Centre bien être (spa)

Centre bien être (spa)

Business plan centre automobile

Centre automobile

Business plan camion pizza

Camion pizza

Business plan café (COFFEE SHOP)

Café (COFFEE SHOP)

Business plan bureau de tabac

Bureau de tabac

Business plan bowling

Bowling

Business plan bureau d’études

Bureau d’études

Business plan boutique bio

Boutique bio

Besoin d'aide pour faire votre business plan ou votre prévisionnel ?

Faites appel à un expert pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet.

Business plan PRO  ,  Délais rapides  ,  Tarifs attractifs

En savoir plus sur notre offre

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur google

Inscrivez-vous à notre newsletter

autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Besoin d'aide pour faire votre business plan ou votre prévisionnel ?

Faites appel à un expert pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet.

Business plan PRO  ,  Délais rapides  ,  Tarifs attractifs

En savoir plus sur notre offre